Michaëlle Jean : 1ère femme à la tête de la communauté francophone! 19 commentaires


Canadienne et Québécoise, d’origine haïtienne, la 27e gouverneure générale et ancienne commandante en chef du Canada, la très honorable Michaëlle Jean devient ce dimanche 30 novembre 2014, la nouvelle secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). La première femme à la tête de la communauté francophone.

Selon une information de ICI.Radio-Canada, c’est à l’issue de « difficiles tractations » que le nom de l’ancienne gouverneure générale du Canada a été annoncé ce dimanche à Dakar, pour succéder à l’ancien homme d’État sénégalais, Abdou Diouf.

Représentante spéciale de l’Unesco pour Haïti, Michaëlle Jean est la première femme et la première personnalité non africaine à occuper ce poste depuis 1997, date de sa création.

Née Marie Michaëlle Eden Jean le 6 septembre 1957 à Port-au-Prince, en Haïti, la nouvelle secrétaire générale est une ancienne animatrice de télévision et journaliste canadienne qui occupa de septembre 2005 à septembre 2010, le poste de gouverneur général du Canada. Troisième femme à occuper ce poste après Jeanne Sauvé et Adrienne Clarkson. Polyglotte, elle parle cinq langues (français, anglais, espagnol, italien et créole haïtien).

Famille

Mariée avec le philosophe et cinéaste français Jean-Daniel Lafond. Michaëlle Jean et son mari ont une fille de 12 ans, née en Haïti. Par ailleurs, Mme Jean est la nièce du poète haïtien René Depestre.

La nouvelle secrétaire générale de la Francophonie entrera en fonction dès janvier 2015. Notre ambassadrice représente le Nord et le Sud. Nous avons raison d’être fiers.

Source d’informations: ICIRadio-Canada

À lire aussi: Michaëlle Jean n’a pas le mandat pour représenter Haïti

Michaëlle Jean, nouvelle secrétaire générale de la Francophonie et Abdou Diouf | Photo : PC / Sean Kilpatrick

Michaëlle Jean, nouvelle secrétaire générale de la Francophonie et Abdou Diouf | Photo : PC / Sean Kilpatrick


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 commentaires sur “Michaëlle Jean : 1ère femme à la tête de la communauté francophone!

  • Evelyne Bazin Verdier

    Je salue ave cun grand bonheur et avec tous mes compatriotes haitiennes et haitiens la désignation de Michaelle Jean à la tête de la Francophonie. Il est supeflu de vous dire combien nous fiers et honorés. Madame Jean est une femme que nous admirons et qui nous fait honneur. Son parcours sans faute ne cesse de nous impressionner. Elle est appelée , selon nous à d’autres fonctions encore plus prestigieuses et difficiles, elle a la capacité par ses talents en communication de rassembler, de dynamiser et de convaincre . Ce sont certainement ces qualités qui l’ont propulsée au plan national canadien, et au plan international. Elle n’est jamais passée inapercue,elle brille et émeut tout à la fois par son enthousiasme, son engagement et sa grande sensibilité de fille du Sud. Comme produit du Nord , elle a navigué en haute sphère politique et elle s’ en est sortie comme une grande dame .
    Bravo Madame JEAN nous souhaitons vous revoir bientot chez nous

  • Pierre C. Deshommes

    Nous adressons toutes nos felicitations une fois de plus a Madame Michaelle Jean pour avoir brigue cette positon comme premiere femme dans l’histoire de cet organisme International de la Francophonie. Nous lui souhaitons encore une fois nos souhaits de bienvenue.

    Nous comptons sur son dynamisme, son entre-gens, et ses experiences dans les deux mondes, le Monde developpe et celui en voie de developpement.

    S’il y a une chose a laquelle nous attendons c’est bien un developpement Durable et Soutenable dans le domaine Agricole et economique a travers les pays sous-developpes.

  • Pierre C. Deshommes

    Ayant parcouru les souhaits d’Evelyne Bazin Verdier a l’endroit de notre Dame-Emerite, Madame Michaelle Jean, qui ne cesse de nous eblouir avec le Monde autour d’elle, je ne puis m’empecher de laisser tomber ma plume et mon crayon pour ne pas continuer a faire sortir mes points de vue sur sa position de Premiere-Femme a la tete de l’OIF.

    Que je vous dise en passant que je n’ai jamais rencontre personellement Madame Michaelle Jean, meme si nous avons emprunte parfois certains detours en commun dans Notre Vie. Arrive au Canada avec ma famille le 25 Janvier 1982 a l’Aeroport de Mirabel a Montreal, apres avoir travaille pour une periode de temps avec l’Eglise Adventiste c’etait pour me catapulter vers le Continent Africain, Notre Alma Mater ou j’aurai le privilege de servir ce Grand Continent en deux reprises de l’Afrique de Est avec pour Siege Addis Abeba en Ethiopie pour revenir en 1994 a 1998 en Afrique de l’Ouest avec cette fois-ci pour siege a Yaounde, Cameroun ou j’avais le bonheur de savoir qu’il existait un autre Limbe comme ma ville natale le Limbe des Bassins-Versants du Nord d’Haiti avant de revenir cette dois-ci aux Etats-Unis la ou j’ai ete a servir jusqu’a ma retraite. Donc, nous n’avions pas eu la chance de se rencontrer.

    Pour moi, Madame Michaelle Jean n’est qu’une Etoile Fillante qui ne peut-etre arretee par personne.

    Revenons a nos moutons avec la position de Madame Michaelle Jean. Pour moi, meme si la Constitution de l’OIF a court-circuite l’accession de certains elements d’hommes et de femmes capadble et d’experience d’etre autour d’elle a cause de leur age, je crois qu’il y va de l’interet de cette Institution l’OIF, d’encourager certaines approches meme a court-terme avec les experiences reussies dans le domaine de l’Agriculture et celui du Developpement Soutenable et Durable de venir renforcer ses connaissances et experiences dans le domaine a travers les 80 Pays de la Francophonie Internationale.
    Aujourd’hui, avec l’apparution des Pays Emergeants tels que: « BRICSA ». Notre strategie de Developpement International doit adopter une nouvelle approche si nous voulons vraiment sortir les Pays du sous-developpement « enkiloses » de dettes et de ses reglements subversifs imposes par nos Pays Developpes. Nous devons inclure les Pays en voie de developpement dans nos divers programmes de decision puisqu’il y va de notre interet. Il en est temps qu’on cesse de preparer des projets sans leur adhesion, sans les consuler. Voila pourquoi, qu’apres 20, 30 ans a notre retour dans les communautes qu’ils nous avouent que les projets ne les appartenaient pas puisqu’ils n’avaient pas leur contribution et leur participation. Nous devons changer cette facon de faire si nous voulons voir un changement durable et soutenable a travers nos Pays en voie de developement.

    Les vocables « sous-developements ont ete rejetes par nos Responsables de la FAO, FMI, UN a leur propre avantage non a ceux de nos Pays sous-developes. Je suggererais a Madame Michaelle Jean a la tete de la OIF comme Secretaire Generale d’adopter une toute nouvelle philosophie et strategie qui rencontrerait celle de certains de nos collegues en developement Innternational qui consiste aussi a promouvoir un systeme de Developement Durable et Soutenable a travers les Pays en voie de Developement surtout dans la Francophonie ou nous rencontrons un grand pourcentage de gens pauvres. En emboitant le pas vers cette nouvelle Conjoncture, on verra l’arrivee d’une toute nouvelle approche pour sortir les 20% des 7 Billion, tres bientot 9 Billion d’habitants/2050 de la Planete dans l’Extreme Pauvrete aux approches de l’an 2030 pour lequel nous nous battons corps et ame pour y arriver. Cette nouvelle approche egalement embrassera non seulement les deux Poles Nord et Sud mais bien aussi d’extra-poler les Pays emergeants qui prevoient le deplacement des quatre Poles de l’Hemispheres Nord-Sud, Est-Ouest.

    Il y va de notre interet en tant que strategistes de Developpement International d’envisager une telle hypothese quant a present avec la Globalisation Mondiale de Notre planete Terre, voire l’Ere Spatiale.

    Cette nouvelle Notion de Globalisation nous apportera un « chambardement total de notre systeme Economique comme je le vois qui compte perdurer pour une tres longue periode surtout au sein de la Francophonie Internationale. C’est dire que Madame Michaelle Jean a ete choisie pour faire face a une ere tres fatidique de notre histoire. Je crois que la presence de Madame Jean au sein du Bureau de la Francophonie introduira une nouvelle approche a ce qui concerne notre Developement Economique pour nos 80 Pays especialement de la francophonie Internationale comme un vrai changement entre les quatre hemispheres avec une formule d’extirpation, d’elimination et d’eradication totale de l’extreme pauvrete parmi nous surtout parmi le Continent Africain, l’Euro/Asia/Pacific, Latin Americas, Les Caraibes et Haiti.

    Je crois qu’a mon humble avis que nous les hommes ont trouve bien de remettre la cle pour un temps comme celui-ci a Madame Michaelle Jean pour une solution reelle sans pour autant la laisser seule dans la bataille.

    Mes souhaits le plus ardent pour elle, c’est qu’elle arrive a saisir cette cle avec une nouvelle determination de prouver au monde entier que nous pouvons conquerir une fois de plus les forces obscures qui nous empechent d’avancer vers un progres aux benefices de nos desherites du sort et the « have-not’s » avec leur situation si delicate causee par les circonstances de la vie. We are behind you with our support Madame Michaelle Jean! Go and get the key and open it.

    Pierre C. Deshommes, Consultant
    International Development Specialist

  • Pierre C. Deshommes

    En parlant de la Position de Madame Michaelle Jean a la tete de l’OIF comme premiere femme, a mon humble avis, je n’avais jamais cru qu’elle a ete investie de cette position uniquement pour Haiti, Africa et le Canada.

    Cependant, je suis de ceux qui croient fermement qu’Haiti avec l’arrivee de Madame Michaelle Jean, si Ce Pays arrive a se positioner pour avancer, je n’ai aucun doute qu’il profitera de la presence de Madame Jean qui a deja fait preuve en faveur des Pays desherites du sort comme celui d’Haiti.

    Mes cris d’alarmes aupres de l’Administration de Notre Pays Haiti, c’est de se positioner avec tout ce qu’il a de meilleurs pour beneficier de l’Administration de Cette Femme dynamique Canadienne d’Origine Haitienne. J’invite Haiti a se positioner avec des Projets de Developement Durables et Soutenable et economique double d’infrastructures Modernes et de Recherches Minieres avec nos Entrepreneurs Haitiens et Etrangers avec une participation totale du Pays.

    Je vous garantie qu’Hati une fois de plus etonnera le Monde Entier. Cependant, nous l’attendons impatiemment avec des hommes et des femmes d’experience prepares et honnetes qui connaissent a la fois les deux Mondes, les Pays Developes et ceux en voie de Developement pour nous mettre au dela du Pont au-dela du progres durant ce Millennium de ce Vingt-unieme Siecle.