Antihaïtianisme en Rép. Dom: Une lettre ouverte à Leonel Fernandez


Le mercredi 11 février 2015, le cadavre d’un jeune Haïtien, Henry Claude Jean, a été retrouvé, pendu à un arbre sur la place publique Ercilia Pepin de Santiago, dans ce que beaucoup croient être un incident raciste.

Ce meurtre a été commis quelques heures après une manifestation anti-haïtienne dans le quartier de Los Ciruelitos, au nord de Santiago. Le visage masqué, les manifestants ont brûlé un drapeau haïtien.

Ce 19 février, plus de 150 signataires (y compris l’écrivaine Edwidge Danticat, la journaliste Michèle Montas et le philosophe américain Noam Chomsky) ont fait parvenir à l’ancien chef d’État dominicain Leonel Fernández une correspondance lui demandant de faire son intervention face à la montée de l’antihaïtianisme en République dominicaine.

Le destinataire Leonel Fernández, a été choisi en sa qualité de président du Parti de la libération dominicaine (PLD), principale organisation politique en République Dominicaine ayant profité des avantages de la campagne antihaïtienne.

Thélyson Orélien


Lettre à Leonel Fernández :

Port au Prince, Haïti, le 19 février 2015
Honorable Dr. Leonel Fernandez
Président du parti de la Libération Dominicaine (PLD)

Monsieur le président,

Permettez-nous de reprendre ici le fait indéniable que lors des élections présidentielles de 1996 en République Dominicaine, vous avez bénéficié de la campagne anti-haïtienne la plus haineuse depuis la dictature de Trujillo.

Malgré ce renforcement momentané de l’inhospitalité face aux ressortissants d’un pays limitrophe et ami, votre arrivée au pouvoir avait été favorablement accueillie des deux côtés de l’île parce qu’elle semblait représenter un renouveau dans la vie politique dominicaine, susceptible de permettre aux rapports binationaux de prendre une nouvelle direction.

Certainement vos trois mandats (1996-2000, 2004-2008, 2008-2012) ont été marqués par quelques initiatives louables dont le don de l’Université Henri-Christophe à Limonade, dans le cadre de la reconstruction qui a suivi le séisme en Haïti. Cependant, ils ont été à la fois lourdement entachés par des évènements atroces tels le massacre de Guayubin en juin 2000; les violences xénophobes de Hatillo Palma en 2005 et le crime odieux de Carlos Nerilus en 2009, pour ne citer que ceux-ci.

Témoignant d’une barbarie à nulle autre pareille, le 11 février 2015 à Santiago, le corps pendu de Henry Claude Jean, couvert de marques de violence, a provoqué les pleurs même des Dominicains qui le connaissaient, le mécontentement de la société et la douleur de la communauté haïtienne toute entière.

Nous dénonçons donc et qualifions d’indécente et de révoltante toute tentative de chercher un bouc émissaire parmi les compatriotes de la victime.

Avec indignation, nous portons à votre attention que cette action déshumanisante est une conséquence de trop de la croisade anti-haïtienne lancée pour vous appuyer et qui n’a cessé depuis de prendre de l’ampleur.

Les partisans de cette croisade, les plus radicaux, ont occupé avec vous et occupent jusqu’à présent d’importants postes gouvernementaux sur la base d’alliances avec le PLD. Nous vous économisons le temps de vous décrire ici les coïncidences de leurs positions avec les vôtres sur le dossier migratoire et particulièrement le droit à la nationalité des dominicains d’origine haïtienne avant la réforme constitutionnelle de 2010.

Par ailleurs, des menaces de mort proférées à l’endroit de journalistes dominicains pour leur traitement objectif de la question haïtienne et la présence de « groupes masqués » qui en plus d’incendier le drapeau haïtien sur la voie publique, disent déclarer la guerre à l’immigration illégale, nous portent à de profondes préoccupations.

Face à la gravité de la situation nous vous demandons de condamner énergiquement ces actes intolérables. Aussi, nous vous exhortons, en votre qualité de président du parti de Juan Bosch, à une collaboration étroite avec les autorités compétentes, afin de prendre en main une situation qui dégénère, au risque de voir l’histoire retenir votre lourde responsabilité dans des dérapages qui pourraient se révéler dangereux pour la paix entre les deux pays de l’île.

Nous vous remercions, Monsieur le Président, de l’attention que vous porterez à la présente et vous prions d’agréer nos salutations distinguées.

cc: Lic. Danilo Medina, Président de la République Dominicaine

Les signataires :

Claudette Werleigh,
ambassadrice de paix de Pax Christi International Ex Premier ministre d’Haiti

Mgr Zachée Duracin,
évêque, Église Épiscopale d’Haiti

Mgr Ogé Beauvoir,
évêque suffragant, Église Épiscopale d’Haïti

Mgr Willy Romulus,
évêque émérite de Jérémie

RP. Patrick Aris,
pastorale curie archidiocésaine

Simon Desras,
sénateur

Jean Baptiste Bien Aime,
sénateur

François Anick Joseph,
sénateur

Edmonde Beauzile,
sénateur, PFSDH

RP Yves Voltaire,
recteur Université UPNIP

Dr. Lucien Bernard,
Université Épiscopale d’Haïti

Rev. Dr. Frantz Casseus,
chanoine de l’Église Épiscopale d’ Haïti

Odette Roy Fombrun,
retraitée, éducatrice, présidente de la FORF

Venel Remarais,
directeur Radio Solidarité et AHP

Hérold Jean François,
journaliste, écrivain, DG Radio Ibo, PAP Haïti

Patrick Moussignac,
Radio Télé Caraïbes

Patrick De Landsheeer
Radio Cacique d’Haïti

RP. Jean Fils Chery,
BA, Dip.Min, MA, DG Radio Rédemption, Gonaïves

Michèle Montas-Dominique,
journaliste, ancienne porte-parole du Secrétaire des Nations-Unies NY

Philomé Robert,
journaliste à France 24, Paris

Valerio Saint Louis,
journaliste, DG Télé Images, NY

Ricot Dupuy,
PDG Radio Soleil NY

Alex St Curyn,
Radio Mega, Miami

Alex Anselm,
Chef de presse, Haïti New Network

Yves Cajuste,
enseignant-journaliste, Etats Unis

Kesner Pharel, économiste/Group Croissance

Paul Louis Henry Siclait,
vice-président de la Chambre de Commerce, d’Industrie et des Professions-Haïti, Afrique, Asie.

Michelle Mevs,
secteur privé

Youri Mevs, secteur privé

Jacques A. Nicholas,
économiste retraité/PAP

Me Saint Pierre Beaubrun,
coordonnateur GAAR

Phillippe Jean Thomas,
OHJ

Noam Chomsky,
Philosophe américain, professeur émérite au Massachusetts Institute of Technology

Pierre Esperance,
RNDDH

Sanon Reyneld,
Anten ouvriye Ayiti

Manise Elie,
RFJS

Marc Arthur Fils Aime,
Pati Rasin Kan Pep

Dupermé Brejnev,
Chandel

Jocelyne Colas,
CE-JILAP

Me Patrice Florvilus,
Defenseurs des Opprimes (DOP)

Louis Juste Cecile,
IFGA

Fritznel Pierre,
CPD

Jean Balaguel Bertho,
OSCOGRAB

Raymond Rival,
OPGM

Ezael Charles,
DESAFROD

Elvire Eugene,
AFASDA

Pierre Garrot Nere,
SOHDDH

Jules Romulus,
VHDH

Joasil Fritznel,
ACPRODDH

Tina Nadine Anilus,
REFKAD

Monie Pierre,
BRICDHEPAIX

Stanley Jean,
RORSS

Etienne Louis Kendy,
CCE

Mercilus Joseph,
Primature

Quetly Romain,
MOUFHED

RP. Antoine Lissaint,
SJM-Haiti

Rachelle Doucet,
anthropologue, Comite Mémoire 37

Evelyn Magron,
professeur, CM37

Colette Lespinasse,
militante de droits humains, CM37

Richard Mathelier,
CM37

Sabine Manigat,
CM37

Michel Hector,
CM37

Dominique Mathon,
CM37

Richard Mathelier,
CM37

Sylvie Bajeux,
Centre OEcuménique des droits humains (CEDH)

RP. Edwin Paraison,
Fondation Zile, Haïti

Serge Gilbert,
Fondation Zile, Canada

Dr. Ludovic Comeau Jr,
Président de GRAHN-USA, VP développement des chapitres de GRAHN-Monde

Myrtha Desulme,
présidente Société Haiti-Jamaique, représentante pour l’Amérique Latine et la caraïbe de la Fédération de la diaspora haïtienne

Edwige Danticat,
écrivain, Etats Unis

Dr Rudolph Lalanne

RP. Émile Beldord,
Sant Pont, Haïti

RP Wismith Lazard,
sociologue, compagnie de Jésus

RP Edwige Carré,
paroisse Holy Name Nashville, Tennessee

Rev. Dr. J. Fritz Bazin,
archidiacre, diocèse du sud de la Floride

Sauveur Pierre Etienne,
politologue, coordonnateur général OPL

Edwin d’ Haïti,
coordonnateur du MUDHA

Tony CANTAVE,
prof. À l’UEH, coordonnateur du GRIEAL

Dr. Georges Michel,
médecin, journaliste, historien

Muscadin Jean-Yves Jason, m
aire élu de Port-au-Prince 2007-2012 / Directeur Exécutif Association Citoyens Sans Frontières

Me Mireille Zamor,
juriste

Me Marie Jose Beauplan,
juriste

Patrick Cherubin,
Directeur MOSTCHA/Haïti

Patrick Numa,
secrétaire général de l’OGITH et Secrétaire Exécutif du Front National des Syndicats Haïtiens (FNSH)

Jean Robert Benoit Beauzile,
avocat, responsable justice PFSDH

Joseph Pierre Lamothe,
sociologue

Watson Denis,
professeur à l’UEH

Lisane André,
militante de droits humains, présidente Club Taino-Haïti

Fednel Zidor,
président de Gade Haiti

Raymond Borges,
Ingenieur-pedagogue

Jean Batard Midson,
étudiant

Rolande Dorancy Dathis,
avocat

Jean Camille Bissereth,
coordonnateur général de la FONDTAH

Docteur Jean-Marie BERNARD
Chirurgien Président Association GAMAH (Groupe d’Appui Médical A Haïti)

Serge Renaud,
Exc. VP, National Ass. Of Haitian Professionals (NAHP), NJ, USA

Jean-Claude Icart,
sociologue, chercheur autonome, Mt (Quebec) Canada

Meena Jagannath,
avocate de droits humains, Miami FL

Frantz Bourguet,
comptable/USA

Hugues Girard,
enseignant/USA

Senecal Richard,
cinéaste, RD

Claude Sainnecharles,
étudiant. UTESA/RD

Ing. Malio Gontrand,
diplômé de l’O&M/RD, Haïti

RP. Daniel Samuel,
prêtre épiscopalien, Puerto Plata,

RD Augustin Leprince,
Ex directeur général de l’ONA et du MHAVE

Ezili Danto, Exécutive Director, Haitian Lawyers Leadership Network We Are All Dominican ( # NoMasRacismoRD)

Dominique Errazi,
professeur d’école, Martinique

Prof. Luckner Jérôme,
Suffolk County Community College

Gluck Hunter,
musicien, compositeur, NY

Prof. Joseph Alfred (USA)

Brian Concannon Jr,
Executive Dir, Institute for Justice& Democray in Haiti/Miami FL

David Deegs,
Beyondboders

Cynthia Long Obenhaus,
RN,Global Birthing Home Foundation Founding Board member, sponsor of Maison de Naissance in Haiti/USA

Eleanor Dunfey-Freiburger,
Professor Emerita,Southern New Hampshire University Chair, Global Citizens Circle

Nicole Philips, Esq.
Avocat, Institute for Justice & Democracy in Haiti et Professeure à l’Université de la Fondation Dr. Aristide (UNIFA) Faculté des Sciences Juridiques et Politiques

Nadel, Joshua,
Assistant Professor of History,North Carolina Central University United States

Emile St Lot,
retraite FL

Dr Marie Jose St Lot,
FL

Jean Robert Argant,
Collectif 4 décembre

Maud J, Napoléon,
Collectif 4 décembre

Kenel Senatus,
étudiant, Espagne

Anne Lescot,
cinéaste, directrice Collectif 2004 Images,

France Richard Mirabal,
Cuba

Gérard Monfleury.
Communauté haïtienne en Argentine

Jean Gary Apollon,
président de haiticalaprofindo.com/Chilie

RP Jean Ricot Gay,
prêtre épiscopalien, Miami FL

RP. Smith Milien,
St Paul et les martyrs d’Haïti, Miami. FL

Dr Rudolph Lalanne,
Centre Anacaona Droits Humains Haïti, Paris

Tom Galvin,
New York

Charlot Lucien,
Administrateur de programmes de santé publique’ Etat de Massachusetts, USA

Vince Warren, Esq.,
Executive Director,Center for Constitutional Rights New York, USA

Michelle Karshan,
Executive Director, Li, Li, Li! Read,United States & Haiti

Marleine Bastien,
MSW, LCSW, Executive Director, Fanm Ayisyen Nan Miyami, Inc. Haitian Women of Miami

Augustin Smith,
secretaire NAPSA, Canada

Edwige Jean Luxama,
etudiant, NAPSA, Canada

Ralph Vital Antoine,
coordonnateur NASPA, Etats Unis

Angelo Barthold,
Etudiant, Université du Québec, NAPSA, Canada

Gulin Bonhomme,
responsable de projet, NAPSA, Haïti

Chevelie Cineas,
Prof a l’UEH, NAPSA, Haïti

Renaud Esperance,
médecin, NAPSA Antilles, Sainte Lucie

Jean Claude Pierre
Coeur-Saint, Ingénieur en informatique, NAPSA, Haïti

Predelus Jhon,
Ingénieur en génie industriel, NAPSA, Haïti

Taina Thelusma,
NAPSA, Haïti

Davidson Joseph,
Etudiant de master en résolution de conflit, NAPSA, Espagne

Dantil Louis,
étudiant, NAPSA, Espagne

Edson Louidor Wooldy,
prof de sociologie UPJ, NAPSA, Colombie

Olivier Bertoni,
Coordonnateur NAPSA-RD Renan Hedouville, SG CARLI Me Reynold

— Suivent les noms d’autres signataires.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *