Billets du jour : 15 avril 2014


L’immense folie de la victoire c’est l’espoir

Le poème du mois Le poème devenu cristal de mots fragmentés. La fleur fourmille à ses yeux au son d’or, au son pur et éclatant. La musique continue à jouer librement à la proie de nos misères, ces mines perdues dans la fange. Je l’écrirai en de profonds actes, pensant l’empire du sanglier dans ma jungle. Aussi puissant que le Wireless, aussi frustrant qu’un pauvre lapin, nous irons prendre toutes les secondes de notre vécu à l’idéal d’une faveur. Nous sommes l’oiseau sans nid ni reposoir. Sans affection ni protection. Nous sommes un avis […]