Billets du jour : 6 avril 2015


Écrire, c’est presque toujours un exploit

Le monde va très mal… le monde est malheureux, parce qu’il ne sait pas où il va ou parce qu’il devine que, s’il le savait, ce serait pour découvrir qu’il va à la catastrophe. Mais que pouvons-nous comprendre du malheur ? Bonheur, malheur, je crains que ce ne soit pas par le raisonnement qu’on puisse découvrir de quelle façon ils sont liés… Le bonheur essentiel est dans la lecture. La lecture, tout comme l’écriture apparaît toujours comme une sorte d’éruption, d’évasion, de pratique qui nous aident non seulement à apprendre, à […]

Écrire, c’est presque toujours un exploit